La seiche (Sepia officinalis)

presentationfiche_seiche

icon_puce CLASSIFICATION
bar_mareis

Sans titre-1 Embranchement: mollusques
Sans titre-1 Classe: Gastéropodes
Sans titre-1 Sous classe: Céphalopodes

Découvrir l’ensemble de la classification des animaux de maréis

icon_puce DESCRIPTION
bar_mareis

Sans titre-1 La seiche est un mollusque céphalopode : elle possède un système nerveux centralisée. Le pied est transformé en couronne de 10 tentacules, munis de ventouses, qui entourent sa bouche. La seiche est capable de mimétisme : elle peut changer de couleur pour mieux se confondre avec son environnement. Deux nageoires latérales lui permettent de se déplacer dans les 3 directions, alors qu’un siphon lui permet d’aspirer de l’eau et de l’expulser vers l’avant, de façon à se déplacer vers l’arrière. Comme de nombreux Céphalopodes, la seiche émet un nuage d’encre lorsqu’elle se sent menacée, de façon à semer son prédateur. Elle seiche mesure jusqu’à 40 cm, son corps est ovale et brunâtre.

 

icon_puce REPRODUCTION ET CYCLE DE VIE
bar_mareis

Sans titre-1 Sepia officinalis est ovipare : la femelle pond au mois de juin et au mois de juillet. Les œufs noirs sont réunis en grappes, c’est pourquoi ils sont appelés « raisins de mer ». Ils incubent en étant accrochés à des algues, ou bien des rochers.

icon_puce HABITAT / REPARTITION GEOGRAPHIQUE
bar_mareis

Sans titre-1 La seiche préfère les fonds sableux, car elle peut mieux s’y dissimuler grâce à sa capacité de mimétisme, et peut s’enfouir dans le sable. Elle est présente en Atlantique, Manche, Mer du Nord, et Méditerranée, de la surface jusqu’à 250 m de profondeur.

carte seiche

icon_puce ALIMENTATION
bar_mareis

Sans titre-1 La seiche se nourrit de crabes, crevettes, et de petits poissons. Ses capacités de camouflage lui permettent de chasser efficacement. Elle agite 2 de ses 8 tentacules courts pour attirer la proie, puis propulse d’un seul coup ses 2 tentacules longs, munis de ventouses. Elle ramène alors sa proie dans son bec. [center][size=14][b]:flg PECHE [/b][/size][/center]:sep :mfl La pêche a lieu d’avril à mai, à la turlutte en bateau ou à partir d’un quai. La seiche peut elle-même être utilisée en tant qu’appât pour pêcher le bar, les roussettes, le merlan, la morue ou encore le congre.

Elle doit alors être conservée au frais, ou congelée. La peau peut être retirée, de manière à ce qu’elle soit plus appétissante.
Vous souhaitez partager vos photos et ainsi améliorer cette fiche? Mettons-les dans l’album photo de Mareis 

icon_puce SOURCES:
bar_mareis

http://www.mer-littoral.org/14/sepia-officinalis.php]Mer et littoral ; 2009 ;

Sepia officinalis ;

http://www.opalesurfcasting.net/la_faune_aquatique/la_seiche_-_sepia_officinalis_article1197.html

 

.