Le bernard l’ermite (Pagurus bernhardus)

presentationfichepagurus

 

                                                                Embranchement: Arthropodes
                                                                Classe: Malacostracés
                                                                Ordre: Décapodes
                                                                Infra ordre:Reptantia
                                                                Famille: Paguridés

Découvrir l’ensemble de la classification des animaux de maréis


Le Bernard l’ermite est un crustacé qui peut parfois atteindre 10 cm de long. Il possède huit pattes et deux pinces, la pince droite étant beaucoup plus développée que la gauche. Son abdomen est mou, mais protégé par une carapace, qui ne mesure que 3 à 4 cm. Au cours de sa croissance, lorsque sa carapace devient trop étroite, il en cherche une autre pour la remplacer. Parfois, il déloge même l’occupant d’une coquille, pour la lui voler. Ses pattes gris verdâtres sont tachées de rouge orangé. La pince droite est ornée d’épines qui convergent vers son extrémité. Deux longues antennes encadrent les yeux.

 

Le mâle profite de la mue * de la femelle pour la féconder. La reproduction est ovipare* : La femelle pond alors des œufs qui éclosent, après une période d’incubation externe de 2 mois, pour donner des larves. Les larves subissent différentes mues, puis une métamorphose*. L’âge adulte est atteint au bout d’un an environ.

carte_pagurus_copie
Présent dans toutes les mer Européennes, de la mer Baltique jusqu’à la Méditerranée, le bénard l’ermite colonise les milieux sableux et rocheux, de l’Estran jusqu’à 140 m de profondeur.

  Pagurus bernhardus se nourrit de mollusques, de crustacés, ou de matières en décomposition. Des résidus d’algues peuvent également faire partie de son menu. Le pagure est lui-même la proie de quelques poissons, des loutres, des phoques, des oiseaux marins et enfin de l’homme. Sa coquille est souvent surmontée d’une anémone ou d’une éponge encroutante. Il s’agit d’une symbiose* car les deux espèces y trouvent un avantage : l’anémone se nourrit des restes des proies du pagure, tandis que la pagure est protégée par l’anémone contre les prédateurs.

Vous pourrez trouver le bernard l’ermite dans notre bassin : bord de plage

bassinbordplage

Vous souhaitez partager vos photos et ainsi améliorer cette fiche? Mettons-les dans l’album photo de Mareis ! 

 SOURCES:

Mer et littoral ; 2009 ; Pagurus Bernhardus ; 

WORMS ; 2009 ; Pagurus bernhardus ; 

Wikipedia ; 2009 ; Pagurus bernhardus ; 

Arkive; 2003 ; Pagurus bernhardus ;

So, what do you think ?

You must be logged in to post a comment.