Du 15 au 21 février , c’est la semaine de la pêche responsable.

Selon l’Organisation Mondiale de l’ONU pour l’Alimentation et l’Agriculture, 34,2 % des stocks mondiaux de poissons sauvages sont aujourd’hui surexploités, soit trois fois plus qu’il y a 40 ans !

Plus de 50 % des produits de la mer destinés à la consommation humaines proviennent de l’aquaculture.

Alors que la consommation des produits de la mer continue d’augmenter dans le monde, elle a presque doublé en 50 ans pour atteindre environ 20 kg par an et par personne ; ce chiffre atteignant 34 kg en France !

Si nous voulons que les générations futures connaissent encore le goût iodé du poisson ou la saveur des crustacés, qu’il y ait plus de poissons que de plastique dans les océans en 2050, et que nos successeurs connaissent des océans, lacs, et rivières en bonne santé, nous leurs devons de changer nos modes de production et de consommation dès à présent. L’enjeu est écologique mais aussi social et économique.

La 5ème édition de la Semaine de la Pêche Responsable regroupera distributeurs, restaurateurs, entreprises de produits de la mer, pêcheurs et producteurs aquacoles, aquariums, associations et organisations éducatives autour d’un objectif commun : sensibiliser le consommateur sur les choix responsables en produits de la mer pour préserver les ressources marines pour les générations futures.

Durant la Semaine de la Pêche Responsable, plusieurs partenaires éducatifs s’engagent pour sensibiliser les citoyens à la biodiversité et à l’importance de préserver l’océan et ses habitats. En métropole comme dans les territoires d’Outre-Mer, les aquariums, musées, associations partenaires sensibilisent leurs publics à une consommation plus responsable des produits de la mer sauvages et aquacoles, à la surpêche et ses enjeux, aux pratiques d’élevage néfastes ainsi qu’aux solutions qu’offrent la pêche et l’aquaculture responsables.

Cette mobilisation pour la préservation des ressources marines ne peut se faire qu’avec l’engagement indispensable de ces pêcheurs et éleveurs qui adoptent des pratiques respectueuses de l’environnement et s’inscrivent dans une démarche durable. Ils sont de plus en plus nombreux à choisir volontairement de faire reconnaître leurs bonnes pratiques et de valoriser leur métier à travers les certifications MSC pour la pêche durable et ASC pour un élevage responsable.

Retrouvez plus d’infos ici: https://stories.msc.org/fr/semaine-peche-responsable/

 

 

 

Du 15 au 21 février , c’est la semaine de la pêche responsable.

Vous pourrez aussi aimer