L’anémone tomate (Actinia equina)

 

L’anémone tomate (Actinia equina)

 

                                                     Embranchement: Cnidaires
                                                     Classe: Anthozoaires
                                                     Ordre: Actiniaires


Découvrir l’ensemble de la classification des animaux de maréis

Actinia equina est un cnidaire* possédant 200 tentacules rétractiles de 2 cm. Elle tient son nom (anémone tomate) du fait de sa forme, qui ressemble à une tomate lorsque ses tentacules sont rétractés.
Il existe deux variétés d’Anémones tomates :
La première variété, que l’on trouve davantage en Atlantique, mesure 3 cm de diamètre, et 2.5 cm de hauteur. Sa couleur peut varier du rouge, orange, brun, jusqu’au vert. Un liseré bleu, ainsi que des taches bleues, appelées « acrorhages »*, peuvent parfois être observables à la base.
La seconde variété, que l’on trouve davantage en Méditerranée, est plus grande. Elle mesure 7 cm de diamètre, pour 5 cm de haut. Sa couleur est rouge, mais les tentacules sont légèrement plus clairs que la base. Le liseré bleu est présent.

La reproduction peut être sexuée, menant à des larves pélagiques* qui se fixent par la suite sur le substrat, mais une reproduction asexuée (bourgeonnement * et scissiparité*) peut également être mise en place, donnant naissance à un individu identique au parent.

Actinia equina est fréquente en milieu intertidal, dans les flaques au niveau des rochers. Elle tolère des variations extrêmes de salinité, de température, et peut survivre plusieurs heures lorsqu’elle est émergée. En effet, pour éviter la dessiccation*, elle rétracte tous ses tentacules à marée basse. L’anémone est capable de se déplacer, en glissant sa base sur le substrat.

On la trouve sur les cotes de l’atlantique Est, de la norvège, jusqu’en Afrique de L’ouest, en Manche et Mer du Nord.

Les moules, les petits crustacés, et les vers font partie de son régime alimentaire, qu’elle attrape grâce à ses cellules urticantes, placées au sommet de ses tentacules. Une fois la proie piégée, l’anémone la ramène vers sa bouche. L’anémone tomate est agressive envers ses congénères. Quand deux Actinia equina se rencontrent, l’une d’elle attaque l’autre avec ses tentacules urticants.

Vous pourrez trouver l’anémone tomate dans nos bassins : bord de plage et coupole

Vous souhaitez partager vos photos et ainsi améliorer cette fiche? Mettons-les dans l’album photo de Mareis 

  SOURCES:

Mer et littoral ; 2009 ; Actinia equina 

Arkive ; 2009 ; Actinia equina 

.