Inauguré en 2001, Maréis , le Centre de découverte de la pêche en mer est né de la volonté de conserver et diffuser la culture maritime régionale, véritable signe identitaire local.

Définitivement inscrit dans la contemporanéité, Maréis s’attache à présenter le métier de marin-pêcheur, sur l’exemple de la pratique locale (étaploise et boulonnaise). Réputée dans la France entière pour son savoir-faire et sa qualité, la pêche étaploise est profondément ancrée dans les traditions de la Cité des pêcheurs.

banniere201101

puce Afin de transmettre au mieux le message et d’assurer la mission du centre, c’est dans une ancienne usine de fabrication de filets de pêche, que Maréis s’est implanté. L’usine Saint Frères, aujourd’hui appelée «Corderie» en référence à son activité passée, fut construite en 1921 et employait des centaines d’Etaplois pour la confection de filets. Jusqu’en 1987, et après avoir été rachetée par la Société Française de Fabrication des filets, l’usine bat son plein, employant essentiellement des femmes de marins.

banniere201102

puce A la cessation d’activité, le bâtiment fut acquis par la Ville d’Etaples-sur-mer. A la création de Maréis, il semblait évident que la «Corderie», vestige d’un passé lié à la pêche artisanale à Etaples, allait devenir le socle du projet, tant la mémoire du lieu y est forte. Maréis investit le bâtiment dès son inauguration en 2001, en toute légitimité et s’appuie sur «l’esprit du lieu» afin d’assurer au mieux sa mission de transmission et de diffusion, et de plonger le visiteur dans l’univers de la pêche.

banniere201103

puce Aujourd’hui, Maréis présente sur deux étages, plus de 500 espèces animales, une collection de techniques de pêche, des reconstitutions en taille réelle, des collections photographiques, naturelles et d’objets, qui font de Maréis un centre unique en France.